L’ABC de la génétique du cannabis

SUMO Cannabis

La plupart des consommateurs de cannabis aiment le produit et ses effets, mais connaissent peu de détails au sujet de la génétique de cette plante. Pourtant, cet aspect est fascinant!

D’abord, définissons ce qu’est la génétique : c’est ce qui détermine le développement et la croissance des plantes. Autrement dit, c’est la génétique qui donne les propriétés désirées aux graines et aux plantes. Ultimement, c’est grâce à la génétique que des producteurs comme SUMO Cannabis peuvent développer de nouvelles variétés de cannabis.

Il existe différentes familles de génétique, dont les deux principales[1] :

Indica

Cette variété est principalement connue pour avoir un effet sédatif physique sur le corps. Elle est originaire de l’Inde, quoique de nouvelles recherches suggèrent qu’elle pourrait être originaire d’Afghanistan. Il s’agit de petites plantes, robustes et à feuilles larges.

Sativa

Originaire des régions proches de l’équateur (Colombie, Mexique, Thaïlande), cette variété est principalement connue pour ses effets cérébraux. Ces plantes sont grandes et longues avec des feuilles fines.

Plusieurs autres variétés sont aussi disponibles, car il y a une grande étendue de variétés qui se retrouvent dans la catégorie « hybride ». Les hybrides peuvent hériter des traits des deux variétés parentales. Ils peuvent être à dominance Indica ou Sativa dans leur composition génétique et leurs effets. Chaque composante peut ajouter quelque chose de différent à l’expérience globale.

L’objectif des producteurs de cannabis est de créer des variétés uniques qui plairont aux consommateurs. Comment faire? En croisant différentes génétiques selon les caractéristiques souhaitées, soit au niveau des terpènes (générateurs d’odeurs et de goûts), des cannabinoïdes (comme les taux de THC et de CBD par exemple) ou en ce qui a trait à des caractéristiques liées à la culture (durée de la floraison, hauteur de la plante, résistance aux prédateurs et maladies, etc.).

Les dirigeants de SUMO Cannabis comparent leur travail à celui d’une microbrasserie qui souhaite développer une bonne bière, unique, avec une saveur et des arômes bien à elle.

Le processus

Les démarches commencent avec la recherche de phénotypes. Puis, après la reproduction des plantes et lorsqu’elles atteignent la maturité, le travail de recherche et d’analyse débute. L’idée est de faire des tests afin de trouver la meilleure combinaison qui offrira le meilleur produit final.

SUMO Cannabis possède déjà plusieurs milliers de graines afin d’éventuellement faire de la recherche et du développement en matière de génétique. En résumé, SUMO Cannabis a la ferme intention de développer et d’entretenir une grande banque de génétique qui couvre un large inventaire de différentes caractéristiques.

C’est dans la salle des mères, celle que l’on surnomme la « gardienne des génétiques », que l’on retrouve les résultats de ces étapes liées au développement des génétiques. Chez SUMO Cannabis, cette salle peut contenir entre 50 et 60 plantes-mères, mais il est prévu qu’à la première phase d’expansion, sa superficie doublera et pourra donc accueillir davantage de cultivars.

Pour en savoir plus sur les parties de la plante de cannabis, consultez notre article à ce sujet en cliquant ici.


[1] https://www.cannabis-nb.com/fr-CA/apprendre/cannabis-101/indica-sativa-et-hybride/

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin