Cinq questions à Daniel Rennie-Martin

SUMO Cannabis

Aujourd’hui, nous sommes bien fiers de vous présenter Daniel Rennie-Martin, le maître cultivateur de SUMO Cannabis!

Que représente le projet de SUMO Cannabis pour toi?
Être nommé maître cultivateur pour SUMO est une opportunité incroyable. SUMO en est à ses tout débuts et il y a tellement de place pour grandir ainsi que de nombreuses avenues à explorer.⁠

Apprends-nous un fait inusité sur toi ou ta carrière passée?
Un des emplois que j’ai occupé et qui a été marquant a été celui de service de crème glacée à vélo pour Dickie Dee. Pendant trois étés, de 14 ans à 17 ans, je me réveillais à 5 h du matin, j’enfourchais mon vélo jusqu’au magasin où nous devions charger les chariots/vélos et je me préparais à sillonner les rues de Montréal afin de satisfaire les envies de friandises glacées. J’ai eu un grand plaisir à travailler lors des concerts et festivals tels qu’Osheaga et Heavy MTL, les parties des Alouettes et bien d’autres événements. C’est un travail exigeant, mais qui m’a permis d’acquérir une bonne expérience de travail à un si jeune âge!⁠

Si tu devais décrire ton rôle au sein de SUMO en un seul mot, ce serait…?
Couteau-suisse! Je possède un large éventail de connaissances sur les plantes, les pratiques de production et les techniques de culture.⁠

Si tu pouvais rencontrer une personne connue, n’importe laquelle, ce serait qui et pourquoi?
Si je pouvais rencontrer quelqu’un qui n’est pas nécessairement connu, ce serait ma fille, qui doit venir au monde en décembre 2021. Je suis incroyablement excité à l’idée de devenir père et d’apporter un nouvel humain dans ce monde en compagnie de ma partenaire Emily.⁠

S’il fallait que tu manges une seule chose pour le prochain mois, ce serait quoi et pourquoi?
Je me soucie beaucoup de la santé et du bien-être. Mais, en imaginant que j’aurais ce laissez-passer pour un mois et que ma santé ne serait pas affectée, je choisirais les barbecues coréens à volonté en rotation avec de la cuisine libanaise, jusqu’à ce que j’éclate!⁠

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin